Rencontre avec les décrocheurs d’ANV Cop21

Lundi 21 octobre 2019 se réunissaient à la Carmagnole à Montpellier plusieurs militants pour le climat, décrocheurs de portraits présidentiels de Macron, lors d’une rencontre animée par Pierre Gilbert du média Le vent se lève. Ces décrochages s’inscrivent dans la campagne orchestrée par ANV Cop 21 depuis le mois de février, pour protester contre l’inaction climatique du gouvernement, et lors de laquelle 130 portraits présidentiels ont été décrochés dans des mairies françaises.

Cécile, Fanny et Lewis ont pu revenir sur leurs parcours personnels et sur les raisons qui les ont poussé à participer à cette campagne. Ils ont ensuite fait le point sur les très médiatiques procès qui ont découlé de celle-ci et ont donné lieu pour l’instant à des verdicts contradictoires : si Fanny a été relaxée à Lyon, Cécile a quant à elle écopé d’une amende. Les deux dossiers seront rejugés en appel.

Ce débat met en exergue une forme de militantisme qui tend à l’aboutissement. Bien préparés à la judiciarisation qui suivrait leur action non-violente, les militants d’ANV Cop21 ont conçu cette campagne pour prendre l’exécutif à son propre jeu. En déclenchant une forme de répression judiciaire par l’intermédiaire du parquet, celui-ci braque en fait les projecteurs médiatiques sur la campagne de décrochage et permet une visibilité certaine à ces actions et aux thématiques qu’elles portent.

Partager