LBD en pleine tête à Montpellier, les GJ Yvan et Kaina un an après

C’était le 29 décembre 2018. Il y a un an précisément. Le jour où leur vie a basculé. Au cours d’une manifestation des Gilets jaunes assez agitée, Kaina, puis Yvan, manifestants pacifistes, croisent des policiers de la BAC. Ceux-ci leur tirent dessus au LBD40. La casquette de Yvan dévie le projectile de son oeil vers son front, tandis que Kaina est touchée en haut de la tête.

Séquelles physiques, dépression, perte de confiance en soi, d’appétit, de sommeil, puis lente reconstruction grâce à la solidarité collective… Les deux Gilets jaunes expriment ce qu’est devenue leur vie, après un an de combat intérieur, pour lutter contre les dégâts psychologiques et physiques de leur blessure. Mais aussi un an à se battre pour leurs “frères et soeurs” du mouvement, mutilés et blessés par les violences policières, en participant notamment au Collectif des blessés qui tiendra sa 4ème marche le 12 janvier à Montpellier.

 

Partager