Blocage du dépot pétrolier de Frontignan

Gilets jaunes et militants de divers bords se sont réunis ce dimanche 29 décembre au soir pour tenter de bloquer une raffinerie pétrolière à Frontignan, en protestation contre la réforme des retraites. Environ 120 personnes étaient présentes et ont pour l’heure pu maintenir l’un des deux points de blocage stratégiques, tandis que la BAC et d’autres forces policières puis gendarmes, leur avaient réservé un comité d’accueil en bloquant le deuxième accès situé juste en face.

Les bloqueurs ont monté plusieurs barricades sur la zone contrôlée. Des échanges avec les policiers ont pu maintenir le statu quo, pour au moins quelques heures. Au bout de quelques temps, un petit groupe s’est détaché pour tenter un blocage d’un rond point plus en amont, avant d’être délogé par les policiers. Des renforts de la gendarmerie sont ensuite arrivés.

Par le maintien du contrôle policier sur le deuxième accès, l’action aura pour l’instant été assez vaine, les camions devant se rendre sur les lieux n’ayant qu’à faire un demi tour pour pouvoir y accéder. Mais les bloqueurs semblaient déterminés à passer la nuit et tenter de maintenir l’action au lendemain, tout en appelant au soutien. La Mule tiendra au courant ses lecteurs du déroulé de celle-ci. Des renforts policiers seraient attendus pour le début de matinée.

MAJ : en raison du nombre décroissant de participants au blocage et de l’arrivée de véhicules suspects sur les lieux, l’action a été levée à 3h30 dans la nuit.

Reportage photo : Alix D.

Partager