1200 personnes pour la manifestation des cheminots à Montpellier

Environ 1200 personnes dont de nombreuses organisations syndicales ont défilé dans Montpellier, pour le 34ème jour de la mobilisation des cheminots contre la réforme des retraites. Le rendez-vous était symboliquement donné sur le parvis de la Gare Saint-Roch, avant que le cortège ne se dirige vers les jardins du Peyrou puis la Préfecture. Des groupes venus d’Aveyron, du Gard, des Pyrénées Orientales et de l’Aude, avaient fait le déplacement.

Gilets jaunes, enseignants et divers groupes syndicalistes, se sont également joint à cette marche en soutien à la mobilisation qui dure de manière ininterrompue depuis le 5 décembre 2019. Encadrée par de faibles effectifs policiers, la marche s’est déroulée dans le calme, mais sans grande dynamique malgré l’affluence, on entendait peu de chants résonner derrière la grosse sono de la CGT. Le marteau-pétard de cette dernière se chargeait toutefois d’enlever quelques points d’audition régulièrement aux membres de l’assistance.

Le cortège a finalement abouti sur la place de la Préfecture où un pique-nique était tenu et en accès libre pour les cheminots. L’odeur des saucisses et du poulet grillet s’est alors mêlée à celle des fumigènes avant qu’un discours de lutte ne soit tenu par un représentant CGT, appelant à poursuivre la mobilisation jusqu’au retrait de la réforme.

Cette manifestation du 7 janvier 2020 marque la remontée en intensité du mouvement de grève après la période des fêtes, qui se veut progressive puisqu’à cette marche sectorielle fera suite une manifestation interprofessionnelle ce jeudi 9 janvier à 14h, au départ de la place Zeus. Celle-ci devrait à nouveau réunir beaucoup de monde sur Montpellier, alors que de nombreux secteurs reprennent leur mobilisation cette semaine.







La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à documenter les multiples luttes locales dans la région de Montpellier - et parfois au-delà - et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, la Mule défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L'accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !
Partager