Portfolio – Les auteurs au festival de la BD convergent dans la lutte

Retour sur le Festival International de la BD d’Angoulême, particulièrement imprégné de revendications politiques pour cette année 2020, comme nous avons pu le voir dans notre article publié précédemment. Des collectifs d’autrices et auteurs de bandes dessinées, ainsi que certains artistes indépendants, ont manifesté leur désaccord et leur colère envers la politique menée par le gouvernement non sans originalité.

Affiches, tags, stickers sont apparus en masse dans les rues angoumoisines la veille de l’ouverture du festival.

Le collectif Autrices Auteurs en Action a ainsi participé à cet affichage sauvage, et a aussi publié une revue gratuite intitulée LBD 2020, distribuée de manière non-officielle pendant le festival. Vous pouvez la feuilleter en cliquant sur ce lien : LBD 2020.

Pour enfoncer le clou, ils ont publié une tribune dans le journal Libération, s’adressant directement au Ministre de la culture actuellement en fonction, Franck Riester.

 

 

1 – Le mur jaune

 

 

2 – La Marseillaise : “Aux armes citoyens.”

 

 

3 – Pif! Poum! Pam! Badaboum! !!AÏe!!

 

 

4 – “Mais non ! Rohh, vous avez pas compris ! C’est pour la liberté d’expression !”

 

 

5 – T’inquiète, c’est toujours la même frère.

 

 

6 – Bon sang, c’est pas compliqué.

 

 

7 – Et ça non plus.

 

 

8 – Ahhh ! Ca vient d’là !

 

 

9 – Joli jeu de mot.

 

 

10 – Union

 

 

11 – Ah ! Il est où le RIO ?

 

 

12 – Il perd tout ce Macron.

 

 

13 –  ” – Aller, j’vais me boire un café. Tu m’suis Jean-Mi ?  – NON! PARTEZ PAAAAAAAAAAAHHHH! PAF! ”

 

 

 

Tribune du collectif Autrices Auteurs en Action dans Libération : https://www.liberation.fr/debats/2020/01/29/la-fin-des-concessions_1776033

 

Crédits photos : Razoksky, Léo Thévenin.

Partager