Blocage à l’université Paul Valéry

Tôt ce lundi 2 mars des mouvements étudiants ont entrepris de bloquer l’université Paul Valéry à Montpellier, en réaction à l’annonce du recours au 49-3 dans le cadre du projet de réforme des retraites par le gouvernement Philippe. Le blocage a été annoncé pour une durée d’une semaine.

Dans la matinée, la présidence de l’Université qui semble avoir perdu le sens de la réserve, a publié un communiqué de presse dénonçant les “initiatives inacceptables du groupuscule cagoulé du SCUM“, appelant à une présence pacifique du reste des étudiants.

Le mouvement de blocage a repris ce mardi 3 février.

Lors du passage de la Mule vers midi, seuls quelques points de blocage persistaient de manière effective sur certains bâtiments, mais l’activité dans la fac semblait se faire au ralenti.

“Nos étudiants ont du talent”

Partager