Montpellier : Changeons le système, pas le climat !

Alors que la pandémie du covid-19 a entraîné l’annonce jeudi par le président Macron de mesures de distanciation sociale et de fermetures de certains lieux publics, et l’annulation de la marche pour le Climat de Paris, à Montpellier les deux marches prévues ce samedi 14 mars ont été annulées.

Pour autant, les organisateurs de celle qui devait partir de la place de la Comédie et réunir de très nombreux acteurs de différentes luttes autour de la question climatique, ont maintenu un rendez-vous à 14h pour dénoncer l’inaction politique face à la crise climatique et alerter la population sur la destruction continue de la planète.

Quelques centaines de personnes, parmi lesquelles des Gilets jaunes, des militants écolo et autres, ou des syndicalistes, ont tenu pendant 1h30 plusieurs actions, dont la confection d’un graffiti ou des prises de parole fortes pour le climat. Des banderoles ont été déployées sur les Trois Grâces et divers points de la place. Des échanges ont eu lieu avec les badauds qui arpentaient le centre-ville malgré les appels au confinement.

Nous avons rappelé qu’aujourd’hui, face au coronavirus, le gouvernement applique le principe de précaution. Mais toujours aucune mesure contre les causes de la crise climatique et écologique mondiale.

Le gouvernement annonce écouter les scientifiques. Les mêmes qu’il refuse d’écouter sur les questions climatiques.

Une crise ne doit pas chasser l’autre et les masques contre le coronavirus ne seront pas nos baillons.

La marche qui devait se tenir a été reportée à une date ultérieure, mais les Gilets jaunes ont tout de même tenu à honorer leur manifestation du samedi.


Photographies transmises par les organisateurs

 

Partager