La gendarmerie réprime une action des Gilets jaunes de Gignac

Les gilets jaunes de Gignac et alentours nous ont récemment fait parvenir un communiqué de presse dénonçant la répression d’un rassemblement tenu dans le respect des règles de distanciation sociale et des gestes barrières de l’État d’urgence sanitaire.

En effet, jeudi 14 mai à 17h, les gilets jaunes se sont réunis au rond-point Intermarché de Gignac pour marquer la fin de la période de confinement avec des pancartes et banderoles : L’après ne sera pas comme l’avant, on n’oubliera rien – Merci aux derniers de cordée – Nos vies valent plus que leurs profits – Pour eux des c…s en or, pour nous des nouilles encore.

Malgré le caractère pacifique de tous les participants, la gendarmerie est intervenue (sans masques et sans distanciation physique), nous demandant de quitter les lieux sous peine d’amendes

Les gendarmes ont de plus relevé les identités et adresses de toutes les personnes présentes, y compris de simples passants.

Nous alertons les héraultaises et héraultais ainsi que les organisations de défense des droits de l’homme sur la dérive autoritaire du pouvoir, qui profite de la situation sanitaire pour réprimer et remettre en cause les libertés fondamentales et le libre exercice du droit d’expression.

La Mule a besoin de votre soutien

La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à offrir un espace de visibilité aux multiples luttes locales dans la région de Montpellier et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, LMDP défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L’accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !

Partager