Enquête publique sur le Contournement Ouest de Montpellier jusqu’au 7 septembre

La préfecture de région a ouvert mi-août l’enquête publique relative au projet de Contournement Ouest de Montpellier (C.O.M). Celle-ci court jusqu’au 7 septembre. Le C.O.M. consiste à relier les autoroutes A75 et A709 par la transformation de la route départementale RD132 en une 2×2 voies autoroutière, entre Juvignac, Saint-Jean-de-Vedas et Montpellier.

Cependant, de nombreuses voix s’élèvent contre ce projet, qui aurait à l’instar du L.I.E.N, pour conséquence de faire gonfler le trafic automobile autour de Montpellier, et d’entraîner une nouvelle phase d’urbanisation et de bétonisation de la zone visée, le COM détruisant 16 hectares de terres agricoles. Les effets en terme de pollution et d’émissions de gaz à effet de serre en sont sous-évalués. Le coût exorbitant du projet est également mis en avant, plus de 400 millions d’euros pour 6km de route.

Nous dénonçons un parti-pris des organisateurs de l’enquête en faveur du COM. Le dossier d’enquête publique est orienté pour faire accepter le projet par les citoyens, en présentant des conclusions faussées, notamment concernant l’impact du projet sur la santé des automobilistes et des riverains.

Greenpeace Montpellier a publié un long réquisitoire très détaillé contre le projet du C.O.M (cliquer sur ce lien) et l’absurdité écocidaire qu’il porte alors que le modèle du tout voiture est sans cesse remis en question et que les problématiques des mobilités sont une urgence pendant que le dérèglement climatique ne cesse de s’aggraver.

Il est possible de participer à l’enquête publique et d’influer ainsi sur le processus de validation du projet, en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://www.contournement-ouest-montpellier.fr/enquete-publique/donnez-votre-avis-sur-le-contournement-ouest-de-montpellier-109.html

 

Partager