Le 3 octobre nous marchons sur l’aéroport de Montpellier

Suite à un appel national lancé par ANV COP-21 et Alternatiba, une marche sur l’aéroport de Montpellier aura lieu le 3 octobre 2020, menée par le collectif local “Changeons le système, pas le climat”. “Devant l’urgence climatique, énonce le collectif, on se mobilise pour obtenir une réduction du trafic aérien et un plan de reconversion du secteur pensé avec les salarié·es.

Le rendez-vous est donc donné ce samedi 3 octobre à 10h du matin, devant les locaux de la Chambre du Commerce et de l’Industrie, grand-rue Jean Moulin, pour ensuite se rendre via le tramway jusqu’à l’aéroport Montpellier-Méditerranée. Le respect des consignes sanitaires et le port du masque sont appelés.

Selon le communiqué transmis, la filière de l’aviation civile aurait un impact sur le climat nettement sous-évalué. Elle serait ainsi responsable de plus de 7% de l’empreinte carbone française. Ainsi, un vol intérieur émet jusqu’à 45 fois plus de CO2 par passager-kilomètre qu’un trajet équivalent en TGV.

“Emmanuel Brehmer, le président du directoire de l’aéroport, en fêtant les trois ans de la « navette » Montpellier-Paris en novembre 2019, affirmait « Que ce soit vis-à-vis de la clientèle d’affaires ou de loisirs, nous voulons prouver que l’avion, c’est mieux que le train ».”

Pas de quoi douter de cette volonté puisqu’une vingtaine de vols Montpellier-Paris/Paris-Montpellier restent programmés tous les jours dans notre aéroport local alors que la capitale n’est qu’à 3h30 de train. “Aberrant !” pour le collectif qui réclame la suppression de ces vols, et dénonce sur le surinvestissement dans les projets de construction ou d’expansion des aéroports en France. Le trafic aérien doublerait ainsi tous les quinze ans, en dépit des alertes qui se multiplient autour de l’urgence climatique.

“Il faut cesser cette course vers toujours plus de capacité d’accueil. La nouvelle équipe de Montpellier Méditerranée Métropole, actionnaire elle aussi de l’aéroport, va-t-elle continuer à soutenir cette fuite en avant, alors que l’avion « vert » ou « écologique » n’existe pas ?”

Signataires : Alternatiba-Montpellier, ANVCop 21-Montpellier, Attac-NÎmes, La Carmagnole, CNT 34 ESS, Ensemble ! 34, XR- Extinction Rébellion-Montpellier, Greenpeace-Montpellier, I-boycott-Montpellier, Le Nouveau Monde-Montpellier, Le pacte pour la transition Montpellier, UCL Union des Communistes Libertaires, SOS Oulala

La Mule a besoin de votre soutien

La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à offrir un espace de visibilité aux multiples luttes locales dans la région de Montpellier et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, LMDP défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L’accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !

Partager