“Un pays qui se tient sage” présenté par David Dufresne

Le 21 septembre dernier se tenait au cinéma Diagonal à Montpellier, l’avant-première du film “Un pays qui se tient sage” réalisé par David Dufresne. Ayant accumulé, grâce à sa plateforme Allô Place Beauvau, les preuves de violences policières tout au long de ces deux dernières années, le journaliste signe un long métrage très documenté à l’aide d’images d’archives et des témoignages croisés de victimes, sociologues, historiennes, penseurs, syndicalistes policiers et journalistes.

Ce n’est pas un film qui tombe dans le riot porn, le réalisateur ayant voulu s’épargner cet attrait naturel pour les images de la violence, pour se focaliser sur la redéfinition de celle-ci dans le cadre républicain actuel. A travers les échanges entre les différents protagonistes convié·es à s’exprimer et commenter des images de violences policières, “Un pays qui se tient sage” s’attache à questionner les notions de légitimité et de légalité de la violence qui s’incluent à la base du contrat social définissant le pacte républicain.

En creux, le portrait d’un État qui a perdu toute légitimité quant à l’usage de la violence par sa police, et celui d’une institution policière en roue libre, hors sol, aujourd’hui placée dans un affrontement binaire avec la population et axée dans son fondement sur des politiques répressives. Et en parallèle, une séparation des pouvoirs de moins en moins effective, et une justice à deux vitesses, qui vient systématiquement briser les profils contestataires et tarde à sanctionner les policiers. Les témoignages très poignants de victimes ou de leurs proches viennent illustrer les dégâts du dévoiement de la mission policière au profit d’un message politique fort : la contestation et l’opposition politiques sont en voie d’interdiction.

La Mule a besoin de votre soutien

La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à offrir un espace de visibilité aux multiples luttes locales dans la région de Montpellier et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, LMDP défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L’accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !

Partager