Portfolio 2020 : « Qui sème l’oppression, récolte la révolte »

Malgré le brutal coup d’arrêt imposé par le premier confinement et les impacts de la crise sanitaire, cette année 2020 se sera montrée très riche en luttes, tant par leur intensité que par leur diversité. La Mule vous propose un retour en images marquantes sur cette année qui a vu la colère exploser dans de vastes pans de la population.

Lire aussi – Rétrospective 2020 : malgré la crise sanitaire, une année riche en luttes

Janvier 2020 : bras de fer pour nos retraites

Si la mobilisation contre la réforme des retraites avait commencé fort au mois de décembre, elle aura du mal à survivre aux vacances de Noël et commencera à s’essouffler progressivement au mois de janvier, malgré quelques belles manifestations à Montpellier.

Répondant aux manifestations diurnes impulsées par les syndicats au niveau national, les quelques nocturnes qui se déroulent localement font montre d’une dynamique plus énergique et ont un effet visuel assez impressionnant.

De nombreux secteurs se mobilisent contre la réforme (ici les cheminots), entraînant un blocage relatif des activités économiques en France, un peu trop relatif pour faire plier le gouvernement en l’absence de stratégies contestataires plus radicales et d’un soutien plus large de la population.

On peut noter la mobilisation inédite des avocat·es, qui aura entravé de manière très effective l’exercice de la justice, provoquant parfois des remous jusque dans les salles d’audience en raison de la grève du zèle adoptée par les robes noires (des plaidoyers très longs et assurés par plusieurs conseils lors de chaque procès).

Si les manifestations n’ont pas suffi à rééquilibrer le rapport de forces, elle nous auront sans doute permis de garder la forme après une année marquée par les mobilisations des Gilets jaunes.

A Paris, la contestation est en revanche plus franche et aboutit à des scènes insurrectionnelles alimentées par les dispositifs policiers brutaux qui encadrent les manifestations.

Lors de la marche des Mutilés pour l’exemple à Montpellier

Février : + de BD, – de LBD

La mobilisation contre les retraites poursuit sa grève perlée, mais les rangs ont tendance à se clairsemer. S’il y a quelqu’un qu’on est certain de retrouver à chaque rendez-vous, lacrymo ou pas, c’est bien ce manifestant très connu du milieu militant…

Au Festival de la BD d’Angoulême où la Mule était présente, surprise : les artistes se mobilisent massivement contre les violences policières ayant touché les mouvements sociaux. + de BD – de LBD !

« LBD 2020 » devient le nouveau slogan officieux du festival et vient recouvrir, grâce à l’action de nombreux artistes, les rues de la cité angoumoisine.

Au royaume des aveugles, les éborgnés sont loi.

Extinction Rebellion revient sur sa campagne sur l’état d’urgence climatique de l’an passé, au coeur d’une nouvelle action antipub déployée partout dans Montpellier.

Une équipe de sécurité cynophile prend le relai de la police lors de l’expulsion du squat éphémère de l’avenue d’Assas. L’expulsion s’est produite de manière très brutale en présence d’enfants parfois en bas âge, et les familles n’ont pas été prises en charge de manière digne.

Mars : la société confinée

Le blocage de l’Université Paul Valéry donne lieu à des constructions plutôt… artistiques.

A Marseille comme à Montpellier, la journée internationale des droits des femmes nous montre de belles mobilisations

A Montpellier, le milieu militant écologiste portant les Marches pour le climat s’est recentré sur un slogan plus radical : « Changeons le système, pas le climat ». Une manifestation se tient sur la place de la Comédie alors que le confinement à venir est annoncé et que les premières mesures sanitaires sont mises en place.

Les Français·es découvrent alors le port du masque et les restrictions de libertés en raison de l’état d’urgence sanitaire.

Les longues files d’attente devant les magasins rappellent des scènes depuis longtemps oubliées.

Le centre-ville de Montpellier semble plongé dans un dimanche permanent.

Avril : ne te découvre pas d’un masque

La plateforme alimentaire mise en place par des associations humanitaires à Montpellier permet de ravitailler en colis alimentaire des milliers de personnes précaires chaque semaine.

Le squat Utopia 003 qui prend part à la plateforme emmagasine de nombreuses denrées à destination des populations migrantes ou paupérisées

Mai : ne fais pas tout à fait ce qu’il te plaît

A l’aube du déconfinement, la France est plongée en pleine pénurie de masques, pourtant obligatoires. Les seuls que l’on puisse se procurer, à un prix exorbitant, ressemblent plus à une sorte de slip de tête.

La première manifestation de reprise des Gilets jaunes voit une femme, primomanifestante, brutalement matraquée à la nuque devant ses enfants alors que la situation n’avait rien de tendu. Elle en conservera des séquelles toujours présentes aujourd’hui.

Hommage aux soignant·es décédé·es dans l’exercice de leurs fonctions pendant la première vague de la pandémie, devant le monument aux morts de l’hôpital Gui de Chauliac.

Juin : le déconfinement des colères

Des milliers de personnes manifestent à Montpellier dans l’indignation en réaction à la mort de George Floyd, mais aussi aux nombreuses victimes des violences policières en France.

Une observatrice de la LDH rudoyée par un policier lors d’une manifestation des Gilets jaunes

Encore et encore ?

#BlackLivesMatter

La mobilisation en soutien des soignant·es voit fleurir plus de 200 rassemblements partout en France.

A Paris, les forces de l’ordre encadrent fermement la manifestation.

La répression finit par s’abattre sous les ordres du préfet Lallement

A Béziers, chaque 8 du mois se tient une manifestation pour exiger la Justice pour Mohamed Gabsi, tué par la police municipale biterroise pendant le confinement. Plusieurs policiers sont aujourd’hui mis en examen.

Juillet : le printemps se rattrape en été

« Préparez vous pour la bagarre » : après la nomination de Darmanin à l’Intérieur et de Dupont Moretti à la Justice, les femmes sortent dans la rue et la parole sur les violences sexuelles se libère douloureusement dans l’espace public

Plusieurs centaines de personnes assistent sur la place de la Comédie aux témoignages abasourdissants de femmes et minorités de genres victimes de viols ou de violences.

 

Pendant que le collectif SOS Oulala met la pression sur la nouvelle équipe municipale sur les projets de rocades routières autour de Montpellier…

… Extinction Rebellion vient rappeler à la mairie son engagement quant à l’urgence climatique.

En dépit de sa promesse de ne pas toucher aux squats hébergeant des familles avec enfant, la préfecture expulse plusieurs bâtiments après la fin de la trêve hivernale. Les militant·es du milieu squat réagissent aussitôt avec la réquisition de nouveaux bâtiments.

Les familles expulsées du CSA Bonnard notamment sont relogées dans un bâtiment municipal désaffecté depuis des années, dans le quartier des Beaux Arts

Août : le repos des guerrier·es

A la Mélangeuse en Aveyron, les rencontres de l’été réunissent artistes, militant·es, citoyen·nes, autour de multiples activités autogérées.

A Notre-Dame-des-Landes, la semaine de rencontres intergalactiques permet aux visiteur·ses de faire un grand tour de la ZAD

La semaine accueillera plusieurs centaines de personnes avant que le festival Zadenvies le weekend n’en voie débouler des milliers

De nombreuses conférences renseignent sur les luttes en cours partout en France et dans le monde

Septembre : gouvernement à la traîne, les affaires reprennent

A Montpellier, la manifestation des Gilets jaunes du 12 septembre a vu une participation inattendue, et des troupes policières assez brutales et impréparées

A Toulouse : J’ai clairement entendu un policier lui dire que ce n’était pas la bonne personne, mais son collègue a répondu « on l’embarque quand même ».

A Paris, les gaz ont noyé la ville à l’occasion d’une grosse manifestation

Le 17 septembre, mobilisation en demi teinte pour les syndicats

A Montpellier, la marche nationale des Sans Papiers fait son tour de piste avant de partir pour Paris

Main dans la main

Plusieurs centaines de personnes se retrouvent sur le site du futur Décathlon Oxylane et sèment l’une des parcelles agricoles qui sera détruite

Après le suicide de Doona, étudiante transgenre, une mobilisation inédite libère la parole de la communauté trans de Montpellier

Octobre : pas de couvre-feu pour les luttes

Devant la cour d’appel, pour le deuxième procès du militant de l’Amassada condamné pour « jet de feuilles végétales » sur un gendarme

Des militant·es LGBTQIA+ infiltrent la Manif’ pour Tous de Nîmes

 

A la Marche nationale des Sans Papiers de Paris, une fois tous les cortèges réunis, la France est tissu de migrations

Dans l’éphémère Maison de l’Écologie et des Résistances sur la ZAD du LIEN, bientôt expulsée par le Département et la Préfecture de l’Hérault, l’artiste CSSJPG colle l’une de ses fresques créée pour l’occasion

Extinction Rebellion poursuit ses actions contre l’invasion publicitaire de la ville

Après l’expulsion de la MÉR sur la ZAD du LIEN, les militant·es reviennent occuper le terrain le temps d’une journée de sensibilisation.

Novembre : crise sanitaire, réponse sécuritaire

Grève et manifestation contre le protocole sanitaire inapplicable dans les établissements scolaires

Cluster in progress

 

La ville reconfinée n’est pourtant vidée que la nuit

Loi Sécurité Globale, Darmanin s’ensauvage

La mobilisation contre la Loi Sécurité Globale à Montpellier donne lieu à une impressionnante convergence

Violences dissimulées, démocratie floutée

Mobilisation de collectifs féministes pour la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes

En avance sur son temps

Las Sudakas, collectif féministe sud-américain

Filmer la police est un droit fondamental

Face aux Défonçeurs des droits de l’Homme, la population unie

Ceux qui ouvrent les yeux ne peuvent plus les refermer

La République à la benne

La manifestation sauvage contre la Loi de Sécurité Globale a tourné court, mais laissé quelques traces dans le centre ville

La jeunesse mobilisée pour sa liberté

Ironie quand tu nous tiens…

Les facs mobilisées contre la loi de Programmation de la Recherche

Deuxième mobilisation féministe par temps de pluie, des dizaines de pancartes accrochées sur les grilles du jardin du Peyrou

Le silence tue autant que les coups

Décembre : terminer l’année en douceur. En 2021, l’explosion ?

Les assistant·es d’éducation se mobilisaient pour la première fois de leur existence pour exiger des conditions de travail digne et la revalorisation de leur fonction

ANV-COP21 dénonce la connivence entre nos élu·es et Amazon par une campagne d’affichage sauvage

Le Préfet interdit la manifestation contre la Loi de Sécurité Globale. Qu’à cela ne tienne, on organise une conférence de presse sur la Comédie qui rassemblera plus de 500 personnes.

Les député·es « de la honte »

Les artistes se mobilisent pour dénoncer l’inéquité de traitement quant aux mesures sanitaires et dont ils font douloureusement les frais

Les clowns sont tristes…

Les Sans-Papiers toujours actifs et mobilisés !

Effectivement… on aura peut être les bons mots en 2021 !

 

Photographes : Clara Maillé, Photocratie, Jude, Alix D., Ricardo Parreira







La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à documenter les multiples luttes locales dans la région de Montpellier - et parfois au-delà - et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, la Mule défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L'accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !
Partager