Montpellier, anti-pub : Extinction Rebellion tape l’affiche à la mairie

Rien d’anormal en ce lundi matin, jour de Conseil municipal, pour les vigiles de l’entrée de la Mairie de Montpellier. Un jour comme les autres. Comme tous les jours, des personnes patientent devant l’entrée, en attendant de passer sous le portique à métaux. Mais si la sécurité y avait regardé à deux fois, elle aurait peut-être remarqué des chasubles estampillées du logo d’Extinction Rébellion. En effet, parmi les citoyen∙nes « lambdas », se sont glissé∙es des militant∙es écologistes du groupe local d’XR.

A peine le portique passé, les six activistes s’affairent à déplier, dans le hall de la mairie, de grandes affiches publicitaires. D’autres sont roulées en boule et entassées à proximité. L’objectif est simple : interpeller les élu∙es du Conseil municipal pour réclamer l’interdiction de la publicité dans l’espace public.

« Quand la ville de Montpellier supprimera-t-elle l’affichage publicitaire dans son espace public ? […] Vous le savez, les affiches de publicité sont une source de pollution environnementale, visuelle et culturelle. […] Elles détruisent l’esthétique et l’harmonie visuelle de notre ville. Elles colonisent nos imaginaires, nous incitent à nous conformer à des standards et des stéréotypes bien trop souvent sexistes. »

Ce sont par ces mots que les militant∙es se sont adressé∙es à Michaël Delafosse, dans une lettre à son intention, ainsi qu’à l’ensemble du Conseil municipal. Une lettre déclamée pendant l’action qui devrait lui parvenir en interne.

Un bilan mitigé

Une dizaine de minutes, c’est le temps qu’aura duré cette action éclair. Si les activistes se félicitent du bon déroulé de la matinée, une déception persiste. « Cette manifestation était finalement très calme, et manquait peut-être un peu d’impact. C’est un peu frustrant, mais au moins on a monté une petite marche, on sait maintenant qu’on peut faire mieux ». Le prochain objectif pour ces militant∙es est donc de marquer un peu plus les esprits lors d’actions futures.







La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à documenter les multiples luttes locales dans la région de Montpellier - et parfois au-delà - et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, la Mule défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L'accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !
Partager