Le Préfet de l’Hérault interdit Karnaval du 27 mars

Le Préfet de l’Hérault a émis ce jour un arrêté interdisant la tenue prochaine du Karnaval des Gueux, arguant de l’augmentation du taux d’incidence et de positivité à la Covid19 dans le département. Toute manifestation à caractère festif de type carnaval est interdite pour le samedi 27 mars 2021 “en raison du risque de propagation et de diffusion du virus qu’elle favorise.” Cette annonce fait suite à la polémique déclenchée par la tenue du Carnaval de la Plaine à Marseille la semaine dernière, ayant rassemblé plus de 6500 personnes.

Lire aussi – Carnaval de la Plaine à Marseille : retrouver la vie, au delà du boulot

Karnaval est une manifestation traditionnelle montpelliéraine au caractère relativement contestataire, qui a pu donner lieu dans le passé à des dégradations ou des affrontements avec les forces de l’ordre. Il reste de bon aloi de rappeler que l’an dernier comme d’autres années, Karnaval avait déjà été interdit sans lien avec la crise sanitaire, et ses participant·es confiné·es par les forces de l’ordre dans une nasse à caractère très… festif, puisque les carnavalier·es avaient festoyé gaiment jusqu’en fin de soirée sous le regard impassible des gendarmes mobiles. Ceux-ci avaient toutefois dressé une trentaine d’amendes à 135€ pour participation à une manifestation interdite.

Pour se remémorer l’édition de l’an passé, qui s’était tenue peu de temps avant le premier confinement :




La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à documenter les multiples luttes locales dans la région de Montpellier - et parfois au-delà - et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, la Mule défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L'accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !
Partager