Le Léø restera debout : un squat victorieux devant la Justice

Ce jeudi 17 juin le Laboratoire écologique 0 déchets (Léø) de Pantin, que la Mule a présenté dans un précédent reportage, a pu connaître le jugement rendu par la cour d’appel de Paris à propos de son procès en contentieux avec l’établissement public foncier d’Île-de-France (EPFIF). Ce dernier avait demandé à ce que le Léø soit délogé avant le délai prévu lors du premier jugement rendu par la cour de Pantin, en raison de l’insalubrité des lieux et du début des travaux pour le futur écoquartier des Quatre-Chemins à Pantin en 2023.

La cour d’appel de Paris a rendu un jugement historique, qui concède encore deux ans au Léø dans le bâtiment occupé, ce qui permettra au projet de continuer à nourrir des dizaines de personnes toutes les semaines, d’héberger et de mettre en réseau les associations et collectifs du territoire, de poursuivre le travail de distribution gratuite de matériaux de récupération. Le juge n’a pas entendu les demandes de l’EPFIF et le condamne à payer les frais de défense, en reconnaissant au contraire les activités du Léø et leur impact positif, le fait que la présence des occupant·es ne constitue pas un dommage pour l’établissement foncier, et la non-nécessité de les expulser dans un bref délai.

La sentence constitue un vrai cap pour les luttes d’occupation parce qu’elle fera jurisprudence, le jugement étant définitif : dorénavant les occupant·es pourront s’y appuyer pour leur défense. Amélie, une des occupant·es du Léø, en est consciente. Elle souhaite surtout que le Léø soit un modèle pour d’autres : « Disons qu’on s’en fout que ça soit nous ou quelqu’un d’autre qui le fasse, l’important c’est que ces choses soient faites. Moi je veux aller chez tout le monde et dire faites des Léø, faites ça, c’est beau ! »

Cette nouvelle apporte une bouffée d’air frais dans la morosité ambiante, surtout dans le milieu des squatteur.euses : plusieurs squats historiques et récents de la banlieue Nord-Est de Paris sont en danger d’expulsion ou en attente de procès. On peut être sûr qu’au moins, le Léø va rester actif pour les prochaines années, et accueillir des luttes et des personnes, diffuser sa vision du monde et trouver des imitateurs. Le mot « fin » n’est pas encore écrit.





La Mule du Pape est un média libre et indépendant, financé par ses lectrices et lecteurs. Votre soutien est déterminant pour la poursuite de notre action, totalement bénévole, qui vise à documenter les multiples luttes locales dans la région de Montpellier - et parfois au-delà - et à interroger les rapports entre le pouvoir politique et la population.

Face au monopole de groupes de presse détenus par des milliardaires, la Mule défend une information libre, apartisane et engagée, déliée de la question économique. L'accès à notre site est ainsi totalement gratuit et sans publicités.

Je soutiens la Mule par un don ou un abonnement à prix libre !
Partager