La CGT-Intérieur critique le projet de loi d’Éric Ciotti sur l’image des policiers

La CGT-Intérieur a récemment émis une lettre ouverte pour critiquer le projet de loi présenté par Éric Ciotti et des députés LR, visant à interdire la diffusion des visages des policiers filmés lors de l’exercice de leurs missions. Nous avions alerté sur le risque que représenterait pour les libertés démocratiques l’adoption d’une telle loi.

Sans s’attarder trop sur le concept de la liberté d’observer, le syndicat explique que : “l’immense majorité de nos collègues a su contenir ses actions dans le cadre de la loi, du respect, du bon sens, et ne craint pas de le faire savoir. Ils sont sereins au sujet de l’éventuelle utilisation de clichés ou autres moyens de captation ou de diffusion d’images les mettant en scène au quotidien. Ces diffusions ne sont donc pas une menace.”

Un positionnement de bon sens, et qui fait du bien à lire lorsqu’on le compare aux cris d’orfraies poussés continuellement par les syndicats policiers majoritaires tels qu’Alliance ou France Police – Policiers en colère.

Partager